Lancement de l’Observatoire de la Gouvernance Locale et de la Décentralisation (OGoLD)

La réflexion stratégique permanente sur le développement local et les dynamiques urbaines engangée

(Un nouvel élan dans la gestion de l’espace territorial à travers ses potentialités et ses hommes)

Un panel et un séminaire organisés à Natitingou du 1er au 7 mai 2009, ont servi de cadre au lancement officiel de l’Observatoire de la Gouvernance Locale et de la Décentralisation (OGoLD), un mécanisme qui ambitionne de favoriser la réflexion stratégique permanente sur le développement local et les dynamiques urbaines.

La création de l’Observatoire de la Gouvernance Locale et de la Décentralisation (OGoLD), a précisé Alassane SEIDOU, ministre en charge de la décentralisation, constitue une réponse au besoin qui procède en amont et en aval d’une réflexion stratégique qui enrichit. L’OGoLD est entre autres chargé, a-t-il indiqué, de la réflexion stratégique permanente sur le développement local et les dynamiques urbaines, de la production des informations et études nécessaires à l’élaboration des politiques de gestion urbaine et de la décentralisation ; l’Observatoire servira par ailleurs d’outil de mise en prospective en vue d’anticiper les évolutions ; elle devra créer et gérer une base de données sur les dynamiques urbaines et la décentralisation.

Alassane SEIDOU a rendu hommage à Michel SUDARSKIS, secrétaire général de l’Association Internationale du développement urbain (INTA) pour toutes les dispositions prises en vue de la signature de la convention de partenariat le 18 novembre 2007 à Paris entre l’INTA et le Ministère de la Décentralisation, de la Gouvernance Locale, de l’Administration et de l’Aménagement du Territoire. Il s’est réjoui de ce que ce partenariat participe à l’accomplissement efficient des missions assignées à l’Observatoire.

Conscient de ce que la réussite du processus de développement dépend de la maitrise des outils de gouvernance et de prospective territoriale, le panel, un travail de praticiens qui conjuguent leurs idées et expériences professionnelles, est une occasion pour les experts béninois et ceux des pays de la sous- région de trouver des éléments pouvant assurer un développement urbain et territorial équilibré.

Il a évoqué l’urgence de penser à une gestion rationnelle et intégrée des espaces pour les rendre plus attrayants pour les habitants et pour les entreprises. Alassane SEIDOU a expliqué que « l’Homme, à la découverte, à la rencontre des choses et des êtres qui l’entourent » s’entendant du défi majeur actuel du tourisme, qu’il s’agit de développer le potentiel de contact avec le monde, en valorisant chez l’individu, l’ensemble de ses sens, son intuition, ses sentiments, sa pensée et sa rationalité. Il a indiqué que le tourisme doit permettre de créer des relations harmonieuses autour des Hommes et précisé que le thème central et la thématique spécifique du panel sont révélateurs des questionnements actuels : « Prospectives urbaine et territoriale, quelle gouvernance pour un projet urbain intégré dans le cadre de la décentralisation ? Quels outils pour un tourisme durable, levier de développement local et régional dans les départements de l’Atacora et de la Donga ? ».

Aux participants venus notamment de France, du Portugal, de l’Italie, des Pays Bas , de la Suisse, du Mali et du Togo, le ministre en charge de la décentralisation a expliqué qu’il s’agit d’écouter et de partager les réflexions, les expériences afin de permettre au Ministère en charge de la décentralisation d’agir juste et en cohérence avec les autres départements sectoriels.

Gervais N’DAH SEKOU, préfet des départements de l’Atacora et de la Donga, a exprimé sa fi erté et la satisfaction des Départements de l’Atacora et de la Donga d’abriter le panel. Le choix porté sur l’Atacora et la Donga précise-t-il, est un hommage rendu à la plus touristique et la plus accueillante des régions du Bénin. Il a formulé le vœu que le panel, un rendez-vous du donner et du recevoir, favorise le brassage des idées et des expériences et surtout celui des peuples et des cœurs pour l’émergence effective d’une humanité plus unie et solidaire.

Galerie d'images